INTERVIEWS

Je vais inaugurer une nouvelle section sur ce blog : celle des interviews. La première personne qui a bien voulu participer à cet exercice est Rafa de Alba. Il est auteurs et compositeurs bien connu dans le milieu des présélections Eurovision. C'est lui qui composa la chanson de Melissa pour la Suisse : The point of no return. Je publierai cet interview en espagnol et en français. Rafa de Alba se représente à la présélection suisse Eurovision 2014, cette année, avec une chanson qu'il à composé pour Rebecca.

"Tout d'abord merci pour m'accorder cet interview, me donner un peu de ton temps, pour répondre à mes questions sur toi et sur ta carrière en tant que compositeur."

1. Comment te sent-tu après ton passage à la présélection Eurovision 2014 pour la Suisse avec Mélissa ?

-Merci pour te souvenirs de moi. Je me sent très chanceux. Et autant pour Mélissa que pour moi, ce fut un honneur qu'ils choissisent "The Point Of No Return" à côté d'autres chansons comme Ralph Siegel et Man Meadow. Ce fut aussi un privilège participer dans votre télévision. L'équipe de la SRF nous à très bien traitée du début à la fin. Les participants, ainsi que moi-même avons bien profité de cette expérience.


2. Nous t'avons vu dans des présélections Eurovision. Combien en as-tu fait en tout et quel à été ton meilleur souvenirs ?

-J'ai commencé à envoyé des chansons à des concours sur internet, One more chance (2009) et Chelsea Boy (2010). Finalement, The Sun Will Shine (El Sol Brillara, 2011) et The Point Of No Return (2013). Je n'envoi qu'une seule chanson à la fois, j'ai donc eu beaucoup de chance d'arriver à des finales nationales, je n'ai que peu de temps de m'investir dans des projets musicaux. Ma meilleure expérience a été en Suisse. Même si l'organistation et les voyages de toute l'équipe depuis Londres coûtèrent très chères. Nous avons eu la liberté pour prendre les décisions de production et de chorégraphies, chose que à la télévision espagnole TVE n'était pas possible et le traitement a été professionnel en tout temps. L'hospitalité fut parfaite.

3. Tu habites en Angleterre, je sais que tu es professeur là-bas. Est-ce que les gens te reconnaissent dans la rue et se souviennent de toi en temps qu'auteur de chansons Eurovision ?

- Bien entendu que non ! Il y a des compositeurs bien plus connus que moi qui passent comme des totals inconnus. Je crois que l'on me connaît au Retro Bar, un pub de Londres où se réunissent les eurofans. Cela me surprend aussi de recevoir des messages de différents pays par l'intermédiaire de Facebook. L'Eurovision est une grande plate forme pour la musique.

4. Pour combien de chanteurs as-tu composé des chansons ?

- J'ai composé pour le boysband Auryn, ils ont chanté la version espagnole de la chanson "The Sun Will Shine" (El Sol Brillara) qui fut produite par la Getmusic et Melissa que vous conaissez tous. Il y aussi David Sancho qui enregistra une de mes chansons. J'ai collaboré avec des DJ's comme Hugcaro et James Hurr, mais ce qui est mon domaine c'est la chanson d'auteurs. Mes incursion dans la musique pop et l'Eurovision sont pour moi une exception.

5. Maintenant Rafa parles-nous de tes projets. Je sais que tu es entrain de préparer un disque. Quels chanteurs participeront dans ce disque ?

- L'album s'intitule "En Rêve" (En Sueño). Il contient 10 de mes chansons et un adaptation d'un thème en finlandais (présélection Eurovision 2010). Mais c'est moi qui le chante avec Nerea Nekan dans les choeurs. J'ai eu la chance d'avoir avec moi Gonzalo Lasheras (producteur), qui est aussi un musicien très expérimenté qui a travaillé avec des grands comme Aute, Silvio Rodriguez, Duncan Dhu, etc. Dans cet album collaborent des musiciens de luxe comme Mel Collins (saxo), Javier Colina (basse) et Tito D'Avila (clavier et arrangements musicaux). Les thèmes son en grandes majorités très calmes, intimistes et autobiographiques, rien à voir avec l'Eurovision.

6. As-tu des projets pour le futurs ? Racontes-nous ?

- Continuer à profiter de la musique, faire de la promotion de "En Sueño" et faire quelques incursion dans le pop, bien entendu. Participer à l'Eurovision s'est convertie en une tradition annuelle. J'admets que le processus est divertissant et émotionnant, c'est difficile de résister.


Comme conclusion pour cet article je vous propose, à nouveau, le dernier morceau composé par Rafa qui s'intitule "Let's Try Again" qui est une présélection suisse Eurovision 2014 :


video









Et l'interview en espagnol :

1.    En primer lugar gracias por darme un poco de tu tiempo para contestar a unas cuantas preguntas sobre ti y tu carrera como compositor. Como te sientes despues de tu pase en la pre suiza de Eurovision 2013 con Melissa ?

Muchísimas gracias por acordarte de mí. Me siento muy afortunado, naturalmente. Para Melissa y para mí fue un honor que eligieran The Point of No Return entre tantos temas como había, incluídos el de Siegel y el de Man Meadow. Además fue todo un privilegio participar en vuestra televisión. El equipo de la SRF nos trató muy bien de principio a fin. Todos los participantes disfrutamos de la experiencia.

2. Te vimos en algunas preslecciones de Eurovision. ¿Cuántas fueron y cual fue tu mejor recuerdo ?

Empecé enviando temas a concursos por internet, One More Chance (2009) y Chelsea Boy (2010). Finalmente The Sun Will Shine (El Sol Brillará, 2011), y The Point of No Return (2013). Mando una sola canción cada vez, así que he tenido mucha suerte de haber llegado a finales nacionales. ya que apenas tengo tiempo de involucrarme en proyectos musicales. Mi mejor experiencia fue Suiza. Aunque la organización y los viajes de todo el equipo desde Londres resultaron muy costosos, tuvimos libertad para tomar decisiones de producción y coreografía, cosa que en RTVE no sucedió, y el trato fue profesional en todo momento. La hospitalidad fue perfecta.

3.Vives en Inglaterra, se que eres profesor alli.  Hay gente que te reconoce por la calle y te recuerda como autor de temas de Eurovision?
Por supuesto que no! J Hay compositores mucho más conocidos que yo y pasan absolutamente desapercibidos. Creo que me conocen en el Retro Bar, un pub de Londres en donde se reúnen los eurofans. También me sorprende recibir mensajes de diferentes países europeos a través de facebook. Eurovisión es una gran plataforma para la música.

4.            Para cuantos cantantes has compuesto temas ?

La boyband Auryn cantó una versión en español de The Sun Will Shine (El Sol Brillará) que produjo Gestmusic, y Melissa la que todos conoceis. También David Sancho grabó un tema mío. He colaborado con DJs como Hugcaro y James Hurr, pero lo mío en realidad es la música de cantautor. Los escarceos por el pop y Eurovisión son una excepción.

Bueno Rafa hablemos de tus proyectos, se que estas preprando un disco. Qué cantantes participaran ?

El álbum se titula “En Sueño”. Contiene diez temas míos, más una adaptación de un tema finlandés (preselección de Eurovisión 2010). Pero los canto yo, con Nerea Nekan a los coros. He tenido la gran suerte de contar con la producción de Gonzalo Lasheras, músico muy experimentado que ha trabajado con grandes como Aute, Silvio Rodriguez, Duncan Dhu… En este álbum también colaboran músicos de lujo como Mel Collins (saxo), Javier Colina (bajo) y Tito D’Ávila (teclado y arreglos musicales). Los temas son en su mayoría muy tranquilos, intimistas y autobiográficos, nada que ver con Eurovisión.

Tienes proyectos para el futuro ? cuentanos

Seguir disfrutando de la música, promocionar “En Sueño” y quizá algún escarceo más por el pop, por supuesto. Participar en Eurovisión se ha convertido en una tradición anual. Confieso que el proceso es tan divertido y emocionante, que es difícil resistirse J



Interview de Gosia (possible séléction Pologne Eurovision 2014)





Aucun commentaire: